La voix transféminine

Le site s’adresse aux personnes transfems pour “féminiser” leur voix. Cependant, je pense qu’il est possible de l’utiliser pour “masculiniser” sa voix. Le processus est similaire : comprendre ce qu’est la voix et les éléments importants pour la perception du genre puis travailler dessus.

Travailler à avoir un timbre plus épais, ajouter du grain à sa voix en contractant les fausses cordes vocales, augmenter la taille des cavités de résonances peuvent contribuer à une voix perçue comme plus “masculine”. Commme à l’inverse, tout le monde a la possibilité d’abaisser sa fréquence moyenne. Ceci peut être particulièrement utile pour les personnes qui souhaiteraient masculiniser leur voix sans prendre de testostérone.

Pour ce qui est de la partie interprétation, on pourrait envisager par exemple, d’adopter un discours plus saccadé, de travailler à accentuer avec des variations de volumes plutôt que d’intonation et d’une façon générale, d’avoir une intonation plus monotone.

Le répéter encore ne fera de mal à personne : toutes nos voix sont valides, chacun.e est libre de choisir ce qu’iel veut pour sa voix et d’y travailler en conséquence.

Parler, c'est utiliser un instrument pour jouer une mélodie

Cette page propose un aperçu des différents aspects qui influent sur la perception du genre dans la voix.

Les pages suivantes proposent une méthodologie et des exercices pour travailler à ces aspects.

Dans la suite, on va s’imaginer que parler, c’est comme jouer d’un instrument. Ce sont les aspects mécaniques (taille, à corde ou à vent etc) qui nous permettent d’identifier l’instrument. Ensuite, on peut se demander si la personne joue du jazz ou du rock.

La perception du genre résulte principalement d’une combinaison entre les aspects mécaniques (donc physiologiques/musculaires), ce que je vais appeler changer l’instrument  et puis de la façon de parler, ce que je vais appeler l’interprétation.

 

La voix: un instrument

La résonance :
taille et forme de l'instrument

Le son d’une basse n’est pas le même que celui d’un ukulele. Cette différence est due à la taille et la forme de la caisse de résonance.

Assigned Female / Male At Birth
Assigné.e fille / garçon à la naissance

Pour la voix, il s’agit du pharynx (la zone au-dessus des cordes vocales), de la bouche et des cavités du nez.

La  taille du conduit vocal est l’élément principal de la perception du genre.

La production du son :
une vibration

La corde de la guitare, la membrane du tambour, l’embouchure de la flute servent à produire le son qui va résonner dans l’instrument.

cordes vocales ouvertes et fermées

Le son de la voix provient de la vibration des cordes vocales au passage de l’air.

La testostérone épaissit les cordes vocales. Le registre accessible moyen est donc décalé vers les graves.

La différence de fréquence entre les voix “masculine” et “féminine” est une conséquence de:

  • l’épaississement des cordes vocales par la testostérone
  • les normes sociales
La hauteur de la voix est le deuxième élément le plus important dans la perception du genre

La voix: une façon de parler

Un même instrument peut être utilisé pour différents genre musicaux. La façon d’en jouer compte également. 

Apprendre à poser et à projeter sa voix est essentiel pour ne pas fatiguer sa voix, sonner naturelle et être capable d’adapter le niveau sonore à la situation (un masque covid par exemple….).

Certaines façons de parler sont traditionnellement codées comme féminines (masculine). Ce sont le produit de normes sociales qui varient énormément selon les personnes, les milieux sociaux, les contextes etc.

Travailler à ces éléments va généralement pouvoir favoriser la perception féminine du genre dans la voix.

Ce sont par exemple :

La façon de parler participe également à la perception du genre

Comment féminiser sa voix ?

Tout le monde peut travailler à rendre sa voix plus féminine. La page suivante propose une méthodologie et des conseils pour commencer le travail de sa voix.

On peut résumer le processus ainsi:

Comprendre

  • la façon dont la voix est produite
  • les muscles en jeux

Travailler

  • à contrôler les muscles
  • à changer sa hauteur
  • adapter sa façon de parler

S'écouter

  • avoir un feedback
  • mesurer ses progrès
  • analyser sa voix

Normaliser

  • travailler régulièrement
  • utiliser notre nouvelle voix
  • changer nos réflexes inconscients

Les boutons ci-dessous permettent de se rendre directement aux pages des exercices. Si vous ne l’avez pas lu, je recommande d’aller d’abord visiter la page “Pour commencer” (voir ci-dessus).